Accueil du site > Formations > Etudes supérieures > CPGE littéraire KHAGNE-LSH

KHÂGNE-LSH
(Spécialités Histoire-Géographie, Lettres modernes ou Espagnol)

Partenariat Lycée Gustave Monod / Université Paris 13

AVIS AUX KHÂGNEUX 2013-2014

À la fin de cette page, vous trouverez le DOSSIER DE LECTURES ESTIVALES 2013-14 élaboré par vos professeurs afin de bien préparer l’année. TÉLÉCHARGEZ-LE IMPÉRATIVEMENT.

Également disponible, le programme complet du concours de l’ENS 2014.

Vous pouvez enfin télécharger le document intitulé "Présentation de la khâgne", qui consigne les informations dispensées ci-dessous.

Pourquoi poursuivre ses études en khâgne ?

Depuis 2011, l’élargissement du concours dit BEL (Banque d’épreuves de Lettres) ainsi que l’ouverture croissante aux littéraires du concours dit BCE (Banque d’épreuves communes) offre un accès direct, non plus seulement aux très sélectives Écoles Normales Supérieures, mais aussi aux écoles de commerce et de management, de sciences politiques, de communication, de journalisme et de traduction. Ce dispositif augmente considérablement les chances d’intégrer, à l’issue de la khâgne, une grande école plus ou moins prestigieuse, selon son choix et son classement.

La khâgne garantit également, pour les élèves qui souhaitent rejoindre l’université, et notamment pour celles et ceux qui se destinent au métier d’enseignant, un solide parcours d’étudiant.

Pourquoi choisir Gustave Monod / Paris 13 ?

Une classe préparatoire « nouvelle génération. Depuis 2010, le lycée Gustave Monod a établi un partenariat avec l’Université Paris 13 pour ses classes d’hypokhâgne et de khâgne. Ce dispositif pionnier, qui se diffuse désormais dans d’autres établissements, combine le meilleur des deux systèmes de l’enseignement supérieur :
• La poursuite des études dans plusieurs disciplines, l’importance du nombre d’heures de cours hebdomadaires, la rigueur de l’encadrement par les professeurs (fréquence des devoirs sur table, pratique de l’interrogation orale individuelle en dehors des heures de cours) qui caractérisent les classes préparatoires ;
• Une partie des cours – et notamment les enseignements de spécialité – dispensés par des enseignants universitaires, au plus près des avancées de la recherche.

De bonnes conditions de travail. Les cours ont lieu sur deux sites (Enghien / Villetaneuse) ce qui rompt la monotonie de la semaine. Des salles sont réservées aux élèves sur chacun de ces deux sites. Ils peuvent ainsi profiter de la convivialité d’un lycée situé dans un parc au bord de l’eau, mais aussi de la richesse du fonds documentaire de la Bibliothèque universitaire, sans commune mesure avec celui d’un CDI de lycée.

Des équipes attentives au parcours de chaque élève. Les effectifs raisonnables de la classe (sans commune mesure avec ceux de la plupart des khâgnes parisiennes) permettent un suivi pédagogique étroit de la part des professeurs, soucieux de préparer leurs élèves, non seulement aux écoles les plus prestigieuses, mais aussi à des filières moins élitistes.

Des résultats très encourageants : en 2012, le journal L’Étudiant a classé notre khâgne au 14e rang des meilleures CPGE littéraires en France. La même année, l’une de nos étudiantes a été admise dans l’une des plus prestigieuses et sélectives d’entre les grandes écoles, l’École Normale Supérieure de Lyon. Chaque année, nous comptons, pour le concours de cette école (ENS-BEL), un nombre conséquent de « sous-admissibles » (qui figurent donc dans le quart de tête de l’ensemble des candidats en France). Par ailleurs, nos étudiants sont reçus dans différents IEP, écoles de écoles de commerce, de journalisme et de traduction…

Filière et spécialités

Contrairement à la première année, marquée par le caractère généraliste des enseignements, l’année de khâgne, consacrée avant tout à la préparation des épreuves du concours dit « BEL » est ordonnée par un programme fixé à l’échelle nationale et qui change chaque année.

Si le Conseil de classe de votre hypokhâgne vous autorise à passer en khâgne :
Vous devez choisir une filière (khâgne-lsh/Lyon ou khâgne-Ulm/Paris), la principale différence demeurant la langue ancienne : pour entrer en khâgne-lsh, conserver votre (ou vos) langue(s) ancienne(s) n’est pas indispensable.
Vous devez choisir un enseignement de spécialité (en complément des enseignements de tronc commun) parmi les disciplines suivantes : lettres modernes, lettres classiques, histoire-géographie, philosophie, anglais, allemand, espagnol.

Nos établissements proposent une khâgne-lsh et trois enseignements de spécialités :
LETTRES MODERNES
HISTOIRE-GEOGRAPHIE
ESPAGNOL

Les enseignements

Les enseignements de la khâgne sont répartis entre les deux sites d’Enghien (à raison de trois journées hebdomadaires) et de Villetaneuse (deux journées).

LE TRONC COMMUN SITE D’ENGHIEN SITE DE VILLETANEUSE
Philosophie 4 heures
Histoire 2 heures
Géographie 2 heures
Français 5 heures
Anglais / Allemand / Espagnol* 3 heures
EPS 2 heures

*Une langue vivante au choix figure dans le tronc commun.

LA SPECIALITE HISTOIRE-GEOGRAPHIE SITE D’ENGHIEN SITE DE VILLETANEUSE
Histoire 4 heures
(2h / question du programme)
Géographie 3 heures 1 heure
Option
Anglais / Allemand / Espagnol*
2 heures
Option Latin* 2 heures

*Un seul enseignement optionnel est obligatoire.

LA SPECIALITE LETTRES MODERNES SITE D’ENGHIEN SITE DE VILLETANEUSE
Lettres modernes 6 heures
(4h prép. écrit / 2h. prép. oral)
Option
Anglais / Allemand / Espagnol*
2 heures
Option Latin* 2 heures

*Un seul enseignement optionnel est obligatoire.

LA SPECIALITE ESPAGNOL SITE D’ENGHIEN SITE DE VILLETANEUSE
Espagnol 2 heures
(analyse presse)
5 heures
(3h littérature [sur programme] + 2h thème)
Option Anglais / Allemand* 2 heures
Option Latin* 2 heures

*Un seul enseignement optionnel est obligatoire.

Les évaluations

Les samedis matin sont en général réservés aux devoirs sur table, mais tous les samedis de l’année ne sont pas occupés.
Des travaux écrits, préparés à la maison, doivent être rendus dans chaque discipline tout au long de l’année.
À cela s’ajoutent des interrogations orales dites « colles », à raison d’une par discipline et par semestre.
Enfin, deux sessions d’entraînement au concours sont organisées – l’une à la fin du premier semestre, l’autre au début du mois de mars – dans l’ensemble des disciplines.

Les débouchés

1/ Le concours dit « BEL » (Banque d’Epreuves de Lettres des Écoles normales supérieures) donne accès :

• À l’ENS-lsh (Ecole Normale Supérieure - Lettres et Sciences Humaines / Lyon)

• Aux écoles partenaires de la BEL, moyennant (éventuellement) quelques épreuves supplémentaires, parmi lesquelles :
– Des écoles de management : les 25 écoles regroupées dans une Banque commune d’épreuves (BCE), parmi lesquelles AUDENCIA, EDHEC, ESSEC, HEC, et les ESC de province ; les 6 rassemblées dans le concours ECRICOME, l’ISMaPP.
– Des Instituts d’études politiques (Aix, Lille, Lyon, Rennes et Toulouse), pour une entrée en master (sous réserve de l’obtention ultérieure d’une L3)
– Le CELSA (Journalisme ou communication) pour une entrée en L3 ou en master (sous réserve de l’obtention ultérieure d’une L3)
– L’ESIT ou l’ISIT (Interprétariat et traduction) pour une entrée en L3 ou en master (sous réserve de l’obtention ultérieure d’une L3)

2/ Tout élève qui a fait preuve d’assiduité et obtenu des résultats convenables obtient une équivalence de la deuxième année de licence (L2) dans sa discipline de spécialité. Cette équivalence lui permet de poursuivre ses études à l’université en troisième année de licence, soit à Paris 13.

3/ En cas d’échec aux concours, les étudiant(e)s peuvent solliciter le redoublement de la deuxième année (sous réserve d’assiduité aux cours et de résultats honorables). À l’issue d’une deuxième khâgne, ils pourront repasser les concours, mais aussi obtenir, sous réserve d’assiduité, une équivalence de la troisième année de licence (L3) qui leur permettra de poursuivre leurs études en master.

4/ La khâgne Monod/Paris 13 a, en outre, signé des conventions avec l’ISIT (traduction, interprétation) et le réseau d’écoles de commerces GES, qui permet aux étudiants d’intégrer ces écoles sans concours, sous réserve d’un avis favorable des équipes enseignantes.

Comment accéder aux sites ?

Un temps de transport réduit constitue un facteur de réussite important.

Pour accéder au Lycée Gustave Monod d’Enghien
Train : à 10 minutes à pied des gares d’Enghien (Champ de Course, Enghien) situées sur la ligne Gare du Nord – Pontoise. RER C : à 10 minutes à pied de la gare de Saint Gratien sur la ligne Invalides/Ermont-Eaubonne /Montigny-Beauchamp.
Bus RATP : 256/154 B : Enghien – St Denis Porte de Paris
Bus VALMY : Ligne 10 : Ermont-Eaubonne/Soisy (arrêt Alliance ou Cressonnières). Ligne 11 : Soisy – Enghien Gare. Ligne 12 : Montmorency la Chênée / Ermont Eaubonne (arrêt Alliance ou Cressonnnières). Ligne 13 : Ecouen – Enghien Gare. Ligne 15M : Montmorency Roosevelt – Enghien Gare. Ligne 15 A : Argenteuil – Gare de Saint-Gratien – Enghien Gare (arrêt lycée d’Enghien).

Pour accéder au site de Villetaneuse de l’Université Paris 13
Train : à 10 minutes à pied de la gare d’Epinay-Villetaneuse (depuis la gare du Nord, directions Ermont-Eaubonne, Luzarches, Persan-Beaumont ou Valmondois). On peut aussi prendre, à partir de la gare d’Epinay Villetaneuse, le bus156 [direction Gare de St-Denis] ou le bus 356 [direction St-Denis Université] jusqu’à l’arrêt Université Paris 13.
Bus RATP : 256 : Enghien – St Denis Porte de Paris, arrêt Carnot.

Formalités d’inscription en khâgne

Le recrutement s’adresse aux étudiants ayant été admis en khâgne après décision du Conseil de classe de leur hypokhâgne d’origine (Gustave Monod- Paris 13 ou autre), ainsi qu’aux étudiants sollicitant un redoublement de khâgne.
Il concerne exclusivement les étudiants intéressés par une khâgne-lsh souhaitant suivre un enseignement de spécialité, soit en Lettres modernes, soit en Histoire- Géographie, soit en Espagnol.

Procédure à suivre : Adresser une lettre de motivation à Monsieur le Proviseur du Lycée Gustave Monod accompagnée :
– Des bulletins d’Hypokhâgne, de Terminale et de Première
– Du relevé de notes du baccalauréat

NB. Dès qu’ils auront reçu une réponde positive pour leur entrée dans la khâgne Gustave-Monod-Paris 13, les élèves ayant effectué leur hypokhâgne dans un autre lycée et n’étant pas déjà inscrits à Paris 13 devront demander à la scolarité centrale de leur université de rattachement un avis favorable de départ et l’adresser au secrétariat du Lycée Gustave Monod.

DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER

PDF - 507.3 ko
PROGRAMME ENS 2014
PDF - 1.5 Mo
LECTURES KH ÉTÉ 2013
PDF - 1.5 Mo
PRÉSENTATION DE LA KHÂGNE